La Dordogne

La Dordogne

La Dordogne, rivière emblématique.

La Dordogne est un cours d’eau français, elle prend naissance au niveau du puy du Sancy (1 885 m), point culminant du Massif Central, dans la chaîne des Monts Dore. 

Elle prend sa source sur le flanc nord du Puy de Sancy à 1 366m d’altitude par la jonction de deux petits ruisseaux de montagne, la Dore et la Dogne.

Contrairement aux apparences, le nom de la Dordogne n’est pas un assemblage des noms de la Dore et de la Dogne. 
Son nom vient plutôt de l’ancien mot ‘Durãnius’ (torrent, ruisseau) évoluant en ‘Dordonia’ (IXème siècle) donnant ainsi l’impression d’une étymologie ‘Dore-Dogne’.

Vue du Puy du Sancy
Vue depuis le puy du Sancy

Ce torrent limpide traverse le Mont-Dore et la Bourboule pour creuser ensuite son sillon dans les gorges d’Avèze aux versants crépus d’un vert sombre, paysage farouche et fier qui s’ouvre vers l’aval, au pont d’Arpiat, sur la retenue du barrage de Bort-les-Orgues.

En pays Sancy-Volcans, la Dordogne est classée en rivière de première catégorie et abrite une très bonne population de truites Fario sauvages. On trouve également une forte quantité de goujons et de vairons. 

La Dordogne est également connue sous le surnom de la « Belle » lorsqu’elle est en seconde catégorie.

Source de la Dordogne

Elle traverse six départements, le Puy-de-Dôme, le Cantal, la Corrèze, le Lot, la Dordogne et la Gironde.

Et ainsi trois régions : l’Auvergne Rhône Alpes, l’Occitanie, et la Nouvelle Aquitaine.

La Dordogne se jette au niveau du bec d’Ambès dans la Gironde, l’estuaire commun qu’elle forme avec la Garonne. La Dordogne est, pour les uns, classée en tant que rivière. Mais, elle est également considérée par les autres comme un fleuve car:

  • Elle possède un estuaire commun avec la Garonne
  • Lors des hautes marées, un mascaret ou vague se forme et remonte le cours de la rivière sur près de 30 kilomètres.

La Dordogne est la seule rivière de France dont tout le bassin à été classé Réserve Mondiale de Biosphère par l’UNESCO.

La Dordogne a été jumelée en 1985, avec la rivière Jacques Cartier au Québec.

La rivière Dordogne est depuis la nuit des temps source de nourriture et de richesses, au départ avec la pêche, puis avec la construction de moulins, et ensuite grâce au transport de marchandises sur des bateaux à fond plat appelés « gabares ».

Actuellement, la rivière est utilisée pour la production d’électricité avec pas moins de 10 barrages de la source à l’embouchure.

Cette rivière est quasiment la seule en France à ne pas être impactée par l’industrie sur l’ensemble de son parcours.

Pour les pêcheurs à la mouche, la plus belle partie de cette rivière se situe essentiellement sur les quatre premiers départements qu’elle traverse. Ainsi, elle offre une très grande variété de paysages et de reliefs qui la rend unique.

Résultat de recherche d'images pour "carte de la rivière Dordogne"
Parcours de la Dordogne

Et la pêche dans tout ceci ?

Souvent, je suis allé pêcher cette rivière, toujours avec une appréhension.

Même si on arrive toujours à sortir son épingle du jeu, on se sait jamais comment elle va nous accueillir. Si la veille a été fantastique, rien ne nous dit qu’aujourd’hui ce sera la même chose !!!! J’y ai connu une rivière en pleine ébullition au passage de « culs verts » avec que des gros poissons sortis, mais également une Dordogne « morte » sans aucune activité! En automne les ombres sont en pleine activité, en très grande quantité dans la Dordogne. Les pêcheurs viennent de la France entière voire même de l’étranger pour venir les rencontrer !!!

Argentat, Beaulieu des noms qui font rêver

Mais bon, j’ai toujours plaisir à me rendre aux environs de Beaulieu, d’Argentat, de Puybrun ou encore de Carennac ! Car je me rapproche ainsi de mes origines familiales!!! En saison automnale, la méthode reine reste la mouche à la recherche des ombres ( rappelons que la truite est fermée !) même si certaines se font encore prendre, par accident on pourra dire !!!

Gobages d’ombres au niveau de Carennac


Si les gobages sont bien présents, cela ne veut pas dire que la pêche sera merveilleuse !

Ombre de la Dordogne
Ombre de la Dordogne pris en 2016 au niveau de Carennac dans le Lot

Pêche automnale

Cet automne, j’ai eu la chance de rejoindre deux amis pour quelques jours de partage ! Je me suis rendu ainsi au niveau de Monceaux, près d’Argentat dans le département de la Corrèze. Ainsi, Jérôme et Henri m’attendent dans un superbe gîte à Monceaux. Pendant ces quelques jours, nous pêcherons essentiellement en nymphe, bien que nous ayons essayé les gobages que nous avons vus.

Nous sommes restés dans les environs de Monceaux et Argentat, allant depuis la « piscine » jusqu’aux campings qui longent la rivière. Nous sortirons quelques poissons de l’eau essentiellement grâce à notre technique de nymphe au fil. J’ai ainsi pêché avec ma canne Panda’s trick montée par mon ami Franck Slaghenauffi.

  • Pêcheur-de-la-Dordogne-en-contrejour
    Pêcheur en contre jour
  • Jérôme-en-contre-jour-sur-la-Dordogne
    Pêcheur en contre jour
  • Doublé-de-truites-de-la-Dordogne
    Courant devant les camping
  • Ombre-de-la-Dordogne
    Ombre de la Dordogne (46 cm)
  • Héron-en-attente-sur-la-Dordogne
    La concurrence nous surveille
  • Contre-jour-sur-la-Dordogne
    Lever de soleil
  • Courant-Argentat-côté-face
    Courant vu de l'autre côté
  • Doublé-de-truites-de-la-Dordogne
    Doublé de truites
  • Contrejour-sur-la-Dordogne
    Pêcheurs dans la brume
  • pêcheurs-en-contre jour-sur-la-Dordogne
    Jérôme et Henri sur la Dordogne
  • Pêcheur-sur-la-Dordogne
    Jérôme en action
  • Remise-à-l-eau-de-la-Dordogne-1
    Remise à l'eau d'un ombre de la Dordogne
  • Kayaks-sur-la-Dordogne
    La rivière appartient à tous
  • Jerome-et-son-ombre-de-la-Dordogne
    Jérôme
  • Ombre-de-la-Dordogne
    Ombre de Jérôme
  • Lever-de-soleil-sur-la-Dordogne
    Pêcheur dans la brume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *