Les partenaires,  Techniques de pêche

Episode 2 – La « Rocket » 3.50 m en 4 brins de Sempé: une canne typée Nymphe ?

La canne « Rocket » 3.50 m en 4 brins : Une spéciale nymphe ?

La Rocket
La Rocket

La Sempé « Rocket » 3.50 m canne à retrouver ici : https://www.pierre-sempe.com/fr/rocket/274-rocket-350m-4-brins.html

Nous sommes à nouveau réunis avec Jérôme Rochefort que j’ai déjà interviewé pour un article présentant sa canne préférée : La PS Dark 3.60 3 brins.

http://auvergnefishing.com/la-ps-dark-3-60-sempe-en-3-brins-reference-partie-1/

Bonjour Jérôme, nous nous retrouvons à nouveau pour que tu nous présentes une nouvelle canne qui tu affectionnes !  Toujours dans la technique de la dérive naturelle. De quelle canne s’agit-il ?

Bonjour, Vincent, après t’avoir présenté la dernière fois la canne « PS Dark », je te propose aujourd’hui de te parler de la canne « Rocket » 3.50 m en 4 brins de chez Sempé.

Cela dit, il s’agit d’une canne que j’utilise très souvent lorsque je pêche en nymphe.

Pour quelles raisons souhaites-tu nous parler de cette canne?

Pourquoi cette canne ? En raison des caractéristiques exceptionnels de son blank ! Avec une faible conicité qui continue à favoriser une action progressive et douce. Une qualité des matériaux utilisés qui  permet une bonne précision dans les lancers, une résonnance accrue dans la tenue de ligne et beaucoup de douceur dans les combats.

De plus, la longueur de 3.50 m est très confortable, la canne est hyper maniable et légère. Cela me permet d’enchaîner les dérives avec une grande facilité.

Une canne très progressive
Les deux belles
Les deux belles (canne « Rocket » 3.50 m de Sempé)
Le lancer

Aucun mouvement parasite dans le scion. Celui-ci revient dans l’axe sans rebond. Et la douceur de la canne permet de pêcher avec des nymphes même légère

Ainsi, associée avec un moulinet spinning léger, on peut augmenter la longueur des dérives et ainsi explorer efficacement de grands courants.

La résonnance

Avant tout, on sent réellement vivre sa ligne. Dans ces conditions, on peut savoir à savoir si on pêche juste. La moindre touche est ressentie instantanément

Le ferrage

Si la pêche se fait canne mise en aval, elle nous permet un ferrage quasi automatique lorsque la touche intervient. D’autant plus, celle-ci amortit bien le mouvement et nous permet un ferrage efficace sans avoir à l’accentuer ! C’est pourquoi, la progressivité absorbe aussi des ferrages plus amples, sans casse même en 12 centièmes en bas de ligne.

La rocket dans son milieu
La rocket dans son milieu
Le combat

Progressif et doux, la « Rocket » de 3.50 m en 4 brins possède un blank qui permet de travailler efficacement des poissons jusqu’à 50+! Et même avec un bas de ligne de 12 centièmes!!! Il faut noter que la réserve de puissance est moindre que sur un blank « Dark ». Mais par contre, il est suffisant pour ne pas faire durer le combat trop longtemps et amortir les rushs du poisson.

Ombre et Rocket
Ombre et Rocket
Comment utilises-tu cette canne ?

D’une façon générale, je monte un moulinet 160 gr type Abu Garcia MGXtreme 30. Mentionnons que Je conseille de l’utiliser sur une rivière de taille moyenne (10 à 15 m), avec un étiage à mi-forte. Elle convient aussi bien à un pêcheur Expert en appâts naturels qu’à un pêcheur en nymphe quelque soit son niveau.

D’une façon générale, je monte un duo de nymphe (pointe/potence) de 3.5/2.5 mm à 4.2/4 mm. Il est à noter que je pêche canne avale près de la surface. Il s’agit d’une adaptation de la pêche à l’espagnole.

Plus courte que la canne PS Dark et donc a priori plus difficile à gérer en pêche type appâts naturels ; elle est, par contre, très confortable et pratique pour la pêche en nymphe au toc.

Un combat maitrîsé

Tu t’es fais faire une canne personnalisée ?

Effectivement, une nouvelle fois ma « Rocket » a été revue.

La canne est agréable avec une poignée plus courte que celle montée en série ! Là encore, j’ai voulu y ajouter quelques caractéristiques personnelles, en faisant appel à un facteur de canne, Eric Ferrat de la société COHO.

Une poignée plus courte

En premier lieu, une poignée sur mesure, bien plus courte, typée mouche et de forme cigare pour accentuer la progressivité et la prise en main.

A ma demande, Eric a ajouté des ligatures métallisées, mais cette fois-ci de couleur vert émeraude! IL est à noter que ceci est bien sûr une question de gout.

Encore une fois, Eric a su s’adapter à ma demande! Encore une fois, il a parfaitement habillé cette canne de grande qualité et surtout très performante.

Une « Rocket » revisitée par Eric Ferrat

Un commentaire

  • LAURENT Pierre

    Possédant une canne équivalente la Creed Switch avec anneaux surélevés type PS, la Rocket est dérivée de celle-ci, on peut dire que cette canne répond bien à l’attente du pêcheur au Toc conventionnel en dérive et en Nymphe.
    Très facile à prendre en main, bon équilibre, attention au poids du moulinet utilisé, action très douce mais puissance suffisante pour venir à bout de poissons de belle taille.
    C’est cette canne que j’utilise le plus souvent dans mes sorties de pêche sur la Sioule et les rivières petites à moyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *