Les partenaires,  Non classé,  Sorties de pêche,  Techniques de pêche

Prologue – Quelle canne choisir pour la pêche en dérive naturelle ?

Quelle canne choisir pour la technique de la pêche en dérive naturelle ? Utiliser une canne pour une technique que l’on ne ne maîtrise pas n’est pas chose aisée. Pour répondre à cette question qu’il est légitime de se poser, je me suis rapproché d’un ami qui pêche avec cette méthode depuis quelques années.

Quelle canne pour la pêche en dérive naturelle ?
Mon ami Jérôme en action sur le Haut-Allier

 

Interview de Jérôme Rochefort (Ami et pêcheur expérimenté dans la technique en dérive naturelle)

  • Bonjour Jérôme, cela fait un moment maintenant que nous nous connaissons et que nous pêchons ensemble. Tu fais partie de l’équipe Sempé, tu m’as initié à la technique de la dérive naturelle selon la méthode Sempé.
  • Fort de ton expérience, quelle canne choisir pour la technique de la pêche en dérive naturelle ?

Jérôme Rochefort:  » Bonjour Vincent, beaucoup de personnes m’ont demandé sur les différents salons de pêche ou lors de rencontres qu’elle était « LA meilleure canne ». »

J’espère qu’ils auront compris ma réponse. Et surtout mes arguments !

  • Et quelle était ta réponse ?

Il n’y a pas de canne totalement polyvalente et « meilleure » que d’autres.

Il faut choisir une canne adaptée aux rivières et aux niveaux d’eau que l’on fréquente. Et le plus souvent, à la technique que l’on souhaite pratiquer, mais aussi à son « niveau » de pêche et à ses attentes.

Ainsi, une personne effectuant 4 à 5 sorties par an n’aura pas le même niveau d’exigence et la même sensibilité qu’une autre faisant 4 à 5 sorties par semaine.

Pour la même rivière, si on souhaite une utilisation optimale, 2 cannes peuvent être nécessaires. En effet, la pêche en étiage ou en nymphes est différente selon que le débit de la rivière est fort ou qu’elle est en crue.

Chacun aura aussi sa préférence selon l’action recherchée, de pointe à parabolique, le choix est grand ! Et c’est justement là que réside le bonheur car nous avons la possibilité de trouver ce qui nous correspond le mieux. Quand à la longueur de la canne, le nombre de brins change l’action, ce qui augmente aussi le champ des possibilités.

La pêche en dérive naturelle semble donc être un ensemble de combinaisons.

  • Mais comment ne pas se perdre dans toutes ces combinaisons ? 

En passant beaucoup de temps par an les pieds dans l’eau depuis quelques années, j’ai eu le plaisir d’acheter et de pêcher avec du matériel de différentes marques. Ces cannes m’ont permis de faire de moi le pêcheur que je suis maintenant. Mais surtout d’affiner mes attentes vis-à-vis du matériel utilisé.

Depuis 7 ans, j’ai trouvé mon bonheur auprès d’une société française, Sempé. Celle-ci fait fabriquer ses produits sur mesure et en petite quantité. Elle tient compte des avis et des demandes des pêcheurs. Et elle a également  un souci constant d’amélioration.

Quel plaisir d’avoir entre ses mains un prototype unique, de l’évaluer et de participer à son évolution ! Une couche de carbone en plus ou dans une rotation différente sur tel brin !… Et pour arriver à un produit fini toujours plus abouti.

Pour choisir une canne, mon regard se porte en premier lieu sur l’épaisseur du blank au talon. S’il est fin, je poursuis, s’il est gros, je passe à une autre ….C’est ce qui me donnera l’action de la canne.

  • Je sais que tu as une quantité impressionnante de cannes! Pourrais-tu nous présenter celles que tu utilises le plus et celles que tu préfères !

Avec plaisir ! Avec l’accord de Richard Sempé, propriétaire de la marque, je vais te faire découvrir les cannes que je possède, ainsi que quand et pourquoi je les utilise.

https://pechesempe.wordpress.com/2020/11/03/catalogue-sempe-peche-2021/

  • La présentation de ces différentes cannes feront l’objet de prochaines interviews.

  • A bientôt

Quelle canne pour la pêche en dérive naturelle
Une technique qui paie

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *