Non classé,  Région Auvergne,  Sorties de pêche,  Techniques de pêche

Nouvelle sortie sur Le Guiers

Nouvelle sortie sur la rivière  « Le Guiers »

Suite à un demande de mon ami Lucas, j’ai organisé un petit week-end dans la région Iséroise pour pêcher ‘Le Guiers’ ainsi qu’une petite session sur ‘Le Drac’ à Grenoble. Nous retrouverons sur place Patrice, avec sa bienveillance et sa gentillesse.

Une réservation au gîte ‘La cure gourmande‘ a vite été faite pour le 10 septembre. Ainsi, nous nous reposerons aux portes du massif de la Chartreuse. Je vous présenterai sur un autre article ce gîte qui nous a vraiment fait forte sensation.

Lucas est un ami photographe et pêcheur qui me suit dans mes pérégrinations halieutiques.

Suite à un mois de juillet et d’Août très humides, les niveaux du mois de septembre sont bas. La pêche se présente compliquée, malgré l’aide de Patrice, le local de la région et garde de pêche sur le Guiers.

Le Guiers, vers Les Echelles, est effectivement très bas, malgré une activité nulle, j’arrive quand même à faire 4 ombres en sèche sur des sedges en bécasse… au niveau de la station d’épuration. Malheureusement, ce sont les seuls poissons qui viennent nous rendre visite pour cette première journée.

Un samedi riche

Le samedi 11 septembre, nous prenons le décision de partir sur la rivière « Le Drac » sur la région de Grenoble. Nous trouvons une rivière superbe, ainsi que quelques pêcheurs déjà en place. Nous aurons seulement quelques décrochés et touches non franches.

Tout le monde connaît ‘Le Drac’ pour ses gros poissons, mais ce ne sera pas pour nous ce jour-là ! Vers 13 heures et comme bien souvent, le vent se lève et nous pousse à abandonner. En effet avec nos cannes à l’anglaise, il nous est difficile de maintenir des dérives correctes.

Pêcheur sur le Drac

pêcheurs sur le Drac
Pêcheurs sur le Drac

Nous reprenons la voiture et direction Saint-Laurent-du-Pont pour monter sur le No-Kill du Guiers mort. Nous allons appliquer une nouvelle technique, la mouche naturelle.

Une nouvelle sortie sur le Guiers s’annonce amusante avec une météo un peu lourde et le peu d’eau, cette méthode est radicale et gagnante.

La canne Sempé 3.30 qui a la même sensibilité qu’une canne à mouche va nous permettre de passer une super séance avec des très belles surprises. Patrice a le plaisir de se faire casser par un poisson que nous ne verrons jamais. Une tentative en sèche ne sera pas malheureusement productive.

Truite du Guiers Mort
Truite du Guiers Mort
Tentative à la mouche non productive.
Tentative à la mouche non productive.
Le Guiers Mort
Le Guiers Mort

Une dernière journée un peu triste

Le dimanche 12, malgré une météo bien agréable, ne sera pas la même que la veille. Nous prenons la direction du Pont du Curé et son No-Kill à gros poissons. Malheureusement, seule une truite de 32 cm prendra une de nos nymphes derrière la pierre où elle se nourrit. Nous aurons l’occasion de voir un ou deux autres poissons à l’abri sous des arbres mais inapprochables.

Un pêcheur appliqué
Un pêcheur appliqué
Un autre un peu moins
Un autre un peu moins

Après quelques temps de prospection, nous descendons plus bas sur Le Guiers sur un autre No Kill, même résultat, quelques rares poissons malgré un parcours très joli, dommage ce sera pour une autre fois !!

Le Guiers
Le Guiers

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *